Une première victoire ! mais suivie d’une grande déception

Jeudi 8 juin, le tribunal administratif de Marseille a annulé l’autorisation d’exploitation de la centrale à biomasse de Gardanne-Meyreuil

Le communiqué de presse des opposants

Un article sur le site de BFMBusiness

L’article de la Marseillaise du 10 juin

Suite à cette décision, le préfet a pris un arrêté de mise en demeure

Le préfet des Bouches-du-Rhône a pris un arrêté le 09 juin 2017 portant mise en demeure à l’encontre de la société UNIPER France Power SAS de régulariser, dans un délai de 9 mois, la situation administrative des installations de la Centrale de Provence situées sur les communes de Meyreuil et Gardanne et édictant des mesures conservatoires permettant à titre provisoire la poursuite de leur exploitation.
On peut voir le texte complet de cet arrêté sur le site  de la Préfecture des Bouches-du-Rhône.

Uniper a annoncé son intention de faire appel de cette décision

Article de La Provence du 9 juin également

Article de la Marseillaise du 9 juin encore, réaction de Uniper

La déception : l’Appel du 7 juillet

Le 7 juillet, Nicolas Hulot, ministre de la « transition écologique » décide de faire appel contre la décision du Tribunal, se mettant ainsi clairement du côté d’Uniper.

C’est pourquoi plusieurs associations qui ont participé aux recours contre l’autorisation, ainsi que le collectif SOS Forêt du Sud, lui ont adressé un courrier pour exprimer notre déception. Nous lui avions déjà envoyé un premier courrier le 4 juillet pour lui demander de « suivre cette affaire avec la plus grande vigilance et assurer que la préfecture adopte une attitude exigeante en ce qui concerne l’étude d’impact élargie que Uniper doit maintenant mener ». Vous trouverez ci-dessous ces deux lettres, ainsi qu’un article de La Provence du 8 juillet.

Nous sommes convaincus qu’il faut montrer que nous trouvons inacceptable ce choix consternant du ministre. C’est pourquoi nous vous encourageons à adresser à votre tour un courrier à M. Hulot. Vous trouverez son adresse sur les deux lettres.

ALNP Lettre à Nicolas Hulot du 4-07-2017

ALNP – Lettre à Nicolas HULOT du 12-07-2017

La Provence du 8-07-2017

Appel du Réseau Alternatives Forestières

Appel urgent

Voici un appel urgent du Réseau pour les Alternatives Forestières (RAF). Je voudrais vous encourager à adhérer au RAF, à soutenir ses actions et, encore mieux, à vous impliquer dans une dynamique locale.

Je vous signale aussi que l’Assemblée Générale du RAF aura lieu de 10 juin à Vauclaix en Bourgogne, organisée avec l’aide d’Adret-Morvan, l’association qui a réussi à empêcher la construction d’une méga-scierie en pleine forêt et qui a ensuite créé un lieu de rencontre, le Carrouège, où elle organise régulièrement des cafés-forêt. Adret Morvan participe également au Groupement Forestier du Chat Sauvage dont l’objectif est de protéger des forêts grâce à un achat collectif et de les gérer en les respectant comme écosystèmes.

Pour plus d’informations sur l’AG et plus généralement sur le RAF : www.alternativesforestieres.org

Nick Bell

Energies folles, un article du mensuel Archipel

Energies folles

Un article  écrit pour le mensuel du Forum Civique Européen, « Archipel », sur la politique européenne dans le domaine de la bio-énergie, dont une partie est consacrée à la biomasse.

Lien vers l’article

Comme on peut le voir, il y a de plus en plus de rapports qui montrent qu’il est totalement faux de prétendre que les centrales à biomasse émettent moins de gaz à effet de serre que les centrales à charbon. C’est plutôt le contraire qui est vrai. Le rapport de Duncan Brack de l’Institut Royal d’Affaires Internationales de Chatham House à Londres est particulièrement important et a eu un grand impact au Royaume Uni. A un tel point que le lobby biomasse s’est senti obligé de publier un communiqué dans lequel il tente de décrédibiliser le rapport.

Voici un lien pour trouver un résumé du rapport en anglais :

Source : https://www.chathamhouse.org/publication/impacts-demand-woody-biomass-power-and-heat-climate-and-forests

La couverture médiatique a été considérable (Times, Daily Mail, New Scientist, BBC…). Voici un article sur le site de la BBC:

http://www.bbc.com/news/science-environment-39053678

Nick Bell

Nouvelles d’E.On/Uniper

Voici deux photos de stocks de bois, l’une à la centrale à Gardanne, l’autre d’un stock à Puy Ste Réparade (une trentaine de km de Gardanne) découvert grâce à quelqu’un qui a récemment survolé la zone. Le directeur d’Uniper a confirmé qu’une partie de ce bois est prévue pour la centrale à Gardanne. Cela aide à imaginer les immenses quantités de bois qui y seront brûlées! Un ami ingénieur forestier vient de m’écrire : « à coté d’un Groupement Forestier que je gère dans le Tarn, j’ai vu une coupe rase de joli taillis de châtaignier gérée par la Caisse de Dépôts et de Consignations et destinée à Uniper selon l’exploitant. » Ils ratissent large…

Mais les choses ne vont pas si bien pour E.On/Uniper. Ils ont eu des pertes de 16 milliards d’euros en 2016 –  https://www.lesechos.fr/monde/europe/0211882276519-eon-affiche-16-milliards-de-pertes-et-veut-rester-autonome-2072654.php et il semble qu’ils ont de grandes difficultés à Gardanne, d’une part pour faire fonctionner correctement la partie biomasse (le démarrage est régulièrement repoussé – on évoque maintenant le deuxième semestre de 2017), et le bruit court de plus en plus qu’ils pourraient fermer le groupe 5 (la partie qui est restée au charbon).
Nick Bell

Abracadabois à la zad

Une émission de Radio Zinzine

Nous étions une bonne centaine à nous retrouver pendant trois jours, fin janvier 2017, à la zad de Notre Dame des Landes, à l’invitation d’Abracadabois. Ce groupe réunit des habitants qui cherchent à aborder collectivement la question des forêts et des haies sur la zone. D’abord pour mieux les connaître et pour pouvoir identifier les différentes essences, ensuite pour imaginer ensemble comment trouver un bon équilibre entre l’envie de satisfaire les besoins en bois de construction et de chauffage, et le désir partagé par tous, de protéger et respecter ce milieu naturel. Un questionnement souvent conflictuel…

Lien direct vers cette émission : http://www.zinzine.domainepublic.net/?ref=2900

Non à la biomas'carade