Une première victoire !

Jeudi 8 juin, le tribunal administratif de Marseille a annulé l’autorisation d’exploitation de la centrale à biomasse de Gardanne-Meyreuil

Le communiqué de presse des opposants

Un article sur le site de BFMBusiness

L’article de la Marseillaise du 10 juin

Suite à cette décision, le préfet a pris un arrêté de mise en demeure

Le préfet des Bouches-du-Rhône a pris un arrêté le 09 juin 2017 portant mise en demeure à l’encontre de la société UNIPER France Power SAS de régulariser, dans un délai de 9 mois, la situation administrative des installations de la Centrale de Provence situées sur les communes de Meyreuil et Gardanne et édictant des mesures conservatoires permettant à titre provisoire la poursuite de leur exploitation.
On peut voir le texte complet de cet arrêté sur le site  de la Préfecture des Bouches-du-Rhône.

Uniper a annoncé son intention de faire appel de cette décision

Article de La Provence du 9 juin également

Article de la Marseillaise du 9 juin encore, réaction de Uniper